À bientôt j'espère

À Bientôt J'espère

Association culturelle

Depuis 5 ans, A Bientôt j'espère donne envie aux spectateurs de prendre le risque de découvrir des films documentaires qui questionnent le monde et la manière de le mettre en images. Cinéma chez l'Habitant, Salon de conversation, Ciné-Banquet, Veillées, autant d’occasion de se rencontrer dans des lieux chaleureux, de goûter des plats exquis de traverser ensemble l’hiver, les yeux grand ouverts et prendre le risque de regarder pour mieux se parler.

L'association s'est créée en 2012 avec la volonté d'aller à la rencontre des spectateurs pour partager avec eux des moments et des films du cinéma documentaire contemporain, films forts, hors normes, qui questionnent autant le monde qui nous entoure que la manière de le raconter en images. Pour que la rencontre s'opère, nous organisons des projections-discussions hors des lieux dévolus traditionnellement au cinéma et à la culture, pour essayer de rejoindre les gens là où ils vivent, travaillent, passent du temps, aiment, se rencontrent, se retrouvent... et tenter ainsi de toucher des personnes qui ne fréquentent pas les lieux culturels. Il s’agit de rencontrer des personnes qui ne nous ressemblent pas, des territoires que l’on ne connaît pas, et d’inventer des dispositifs pour que puissent se raconter des expériences, des points de vue, des regards.

LE CINÉMA CHEZ L'HABITANT
C'est ainsi qu'en 2013, l’association inventait le Cinéma chez l’Habitant : la possibilité donnée tout au long de l'année, d’accueillir chez soi, dans son salon, une séance de cinéma-discussion en grand écran, avec tout le confort du cinéma chez soi. Ce moment convivial allie expérience cinématographique et discussion collective autour d’un repas.
– La séance n’est pas publique : c’est l’hôte qui invite chez lui 10 à 15 voisins grâce aux cartons d’invitation que nous concevons et fabriquons à chaque séance.
– La séance est gratuite : à charge pour l’hôte et ses invités de garnir un buffet de boissons et de victuailles, qui sera partagé à l’issue de la projection-discussion.
– Une discussion autour d'un repas : à la fin de la projection, fort de l’expérience commune que constitue le film, dans le cadre chaleureux et intime d’un salon ou d’un jardin, nous mettons en place une discussion au cours de laquelle les spectateurs partagent leurs regards et confrontent leurs points de vue.

LES PROJECTIONS-DISCUSSIONS DANS LES ÉQUIPEMENTS
Parallèlement aux séances de cinéma chez l'habitant, l'association organise des projections discussions au sein d'équipements sociaux :
– la projection a lieu in situ.
– Le choix des films se fait en fonction des problématiques qui traversent la structure.
– La jauge est limitée pour favoriser la richesse des échanges (autour d'une quinzaine de
personnes).
– La projection est toujours suivie d'un temps d'échange entre et avec les participants.
– Les discussions se déroulent autour d'un petit déjeuner ou d'un repas.

LE TRAVAIL DE PROGRAMMATION THÉMATIQUE AUTOUR DU CINÉMA DOCUMENTAIRE
Un travail de recherche de films et de sélection au service de la programmation. Depuis dix ans, nous parcourons les festivals de cinéma. Nous correspondons régulièrement avec les producteurs, distributeurs ou réalisateurs pour rechercher les films que nous proposerons dans le cadre du Cinéma chez l'habitant.
A partir de ce travail de collecte, nous construisons des programmations thématiques de quatre ou cinq films évoquant le même sujet ou soulevant les mêmes problématiques (tout en étant différents les uns des autres tant d'un point de vue formel que narratif). Du printemps 2013 à l'été 2014, nous avons ainsi imaginé 15 programmations thématiques différentes : sur des sujets intimes, des questions de société, des questions de cinéma.

par Cyril HUGONNET et Loïc CLOEZ - Association « A bientôt j’espère »