Jean-Marc Rochette

Peintre, sculpteur et illustrateur

Il est né en 1956 à Baden-Baden.

Il publie ses premières planches dans Actuel en 1974 et collabore ensuite avec Mandyka (Anodin et Inodor) et Martin Veyron (Edmond le cochon) à l’Echo des Savanes.

En 1982, il crée avec Jacques Lob Transperceneige pour (A Suivre) et en 1986, sur un scénario de Benjamin Legrand, Requiem Blanc.
Après une pause qu’il consacre à la peinture de 1987 à 1992, il revient en 1993 à la bande dessinée notamment avec la série L’Or et l’Esprit avec Benjamin Legrand.
La suite du Transperceneige, toujours avec Benjamin Legrand au scénario, paraît en 1999 et 2000.

En 2002, Rochette signe avec Pétillon, Louis et Dico à la conquête du monde, puis en 2009 Himalaya Vaudou en collaboration avec Fred Bernard.
Il illustre entre-temps de nombreux classiques de la littérature, L’Odyssée, Candide, Pinocchio, Le Petit Poucet, Le Chat Botté, ainsi que des albums jeunesse avec Jean-Luc Cornette, dont Coyote mauve.

En 2013 Transperceneige est porté à l’écran par le réalisateur Coréen Bong Joon-Ho et devient Snowpiercer.
Jean-Marc Rochette a assisté au tournage, fait de la figuration et réalisé les dessins qui apparaissent dans le film, ce qui l’a convaincu d’offrir un épisode de clôture à la série bande dessinée.

Terminus sort en octobre 2015 avec Olivier Bocquet au scénario.

Peinture, bande dessinée, il ne faudrait pas occulter le point d’encrage principal qui sous-tend et oriente sa création : la montagne.

En octobre 2016, le Tripode publiera Anabase (L’esprit de la montagne) une nouvelle de Bernard Amy dont il réalise les aquarelles.

Et aux Éditions Casterman, il a débuté la création d’Ailefroide avec Olivier Bocquet, récit autobiographique qui témoignera de son expérience d’alpiniste.