DR

La Tour prend garde

Association

L'histoire de l'association

L'une de ses premières actions majeures fut sa contribution à la sauvegarde de la maison des Dauphins, qui menaçait de s'écrouler suite à la grande neige de 1990. Alors à l'état de ruine, une partie est transformée en logements et l'autre accueille l'Office du Tourisme.

L'association a justement été créée dans ce but en 1988 : sauvegarder le patrimoine de la cité des Barons de la Tour ou du moins de sauver ce qui peut encore l'être...

Sous l'impulsion de Guy Rochas puis de Jean-Philippe Ravier, l'association réalise ses premiers travaux : le recensement des places fortes, l'élaboration d'un journal de l'association pour communiquer sur les découvertes et suivre la préparation d'une exposition sur la Révolution française.

En 1994, Michel Lauth, nouveau venu à Saint Roch, contribue à la célébration du 650ème anniversaire du rattachement du Dauphiné à la France et aux expositions du patrimoine. En bon Alsacien passionné de patrimoine, il est initié à l'histoire locale turripinoise par Edouard Drobinski et encouragé par Christiane Prat de l'Office du tourisme.

L'équipe d'alors souhaite relancer l’association avec ses bulletins et différents évènements en divers lieux. Principalement les fameuses causeries au coin du feu qui permettent d’échanger ses souvenirs, "comme dans l’ancien temps." Des repas sont également organisés tous les ans au Château de Tournin lors des fêtes du patrimoine.

A la même époque, un lien étroit se tisse entre l'association et Jean-Jacques Buigné, son premier mécène. Il met à disposition ses locaux et ses moyens logistiques. Il permet les reconstitutions "Premier empire" ou "Louis XV" qui ont "bruyamment" occupé le parc du Château de Châbons, dont il est alors le propriétaire !

En 1999, Michel Lauth prend la présidence avec la ferme intention de dépasser les "limites du clocher" au bénéfice de tout le mandement médiéval dit "terre turris." Il propose alors d'ajouter au nom initial : "Mémoire du pays de La Tour du Pin." Il prend comme symbole des éléments des sceaux historiques de l'illustre Baronnie, berceau des derniers Dauphins souverains.

Le bulletin annuel, "Tout autour de la Tour", produit par Michel Lauth, témoigne de cet élargissement. Il connait une audience qui dépasse largement l'ex-ban seigneurial, avec ses enquêtes thématiques et découvertes inédites ou "remémorées."

En 2006, Denis Finaz, membre associé de l'Académie Delphinale, devient le nouveau président. Michel Lauth ayant souhaité se consacrer uniquement à la recherche historique et à la rédaction du bulletin.

Deux ans plus tard, Edouard Drobinski reprend le flambeau et élargit l'équipe d'animation (Gérard Baud, Jean-Jacques Buigné, Annie Chikhi, Jean-Louis Duvillard, Daniel Ginon, Bernard Gros, Denis Laffa, Michel Lauth, Bruno Magnin, Bernard Peycelon, Michel Pichon). Cette dernière travaille en synergie pour assurer le dynamisme de l'association.

Les activités de l'association sont nombreuses et variées : recherche historique, conférences, parution hebdomadaire d'une chronique historique dans le Dauphiné Libéré, publication du bulletin annuel, intervention en milieu scolaire, actions de signalement de lieux et de bâtiments, sorties à la découverte de sites historiques, l'organisation des Journées européennes du Patrimoine et l'actualisation du site Internet.

Le conseil d’administration s'est récemment élargi avec une nouvelle recrue. Il s'agit d'Élodie Ferrier, passionnée d’histoire et de patrimoine. Son dynamisme et sa connaissance des réseaux sociaux vont permettre à l’association d’histoire locale de toucher davantage le public. Son enthousiasme promet un bel avenir à la structure...