Olivier Cretin

Photographe

Il est photographe amateur grenoblois. Passionné d’exploration urbaine, il construit minutieusement sa carte de France des lieux abandonnés. Il achète son premier reflex en 2010 et teste différentes facettes de la photo : il embarque son reflex en Californie, en Roumanie ou en Guadeloupe, et mène un « Projet 365 » en 2013. Il découvre l’urbex en 2014. Aujourd’hui, il se consacre principalement à cette discipline : « Les ambiances de ces lieux sont spéciales. Le temps semble suspendu. L’inaccessibilité au grand public me donne l’impression d’être le témoin privilégié du passé. »