Pierre Girardier

François Parcy

Directeur de recherche du CNRS au Laboratoire de physiologie cellulaire et végétale

Nous étudions le développement des fleurs au niveau moléculaire en se focalisant sur les régulations transcriptionnelles et épigénétiques qui ont lieu durant ce processus. Nous analysons en particulier sur les protéines LEAFY et ULTRAPETALA1. Le développement de la fleur est utilisé comme un système modèle permettant de répondre aux questions générales telles que l'interaction entre les facteurs de transcription (TF) et les protéines de remodelage de la chromatine, la modélisation de la reconnaissance de séquences spécifiques d'ADN par les TF ou l'évolution des réseaux de régulation.
 
Notre équipe se trouve sur le campus 'Giant' de Grenoble, une zone scientifique très dynamique consacrée à l'électronique, l'énergie et de la biologie. Nous bénéficions de la proximité de grands instruments européens (synchrotron, source de neutrons) et du partenariat pour la biologie structurale (PSB) qui nous permet d'utiliser les techniques de pointe dans le domaine des études des protéines.
Notre équipe appartient au Laboratoire Physiologie Cellulaire & Végétale, l'un des quatre membres de l'Institut de Biosciences et Biotechnologies de Grenoble (BIG).

LIEN :

big.cea.fr/drf/